Rilke : huitième élégie : l’Ouvert (« Offene »et « Weltinnenraum »)

“De tous ses yeux la créature voit l’Ouvert.Seuls nos yeux sont comme retournés et posés autour d’elle tels des pièges pour encercler sa libre issue. Ce qui est au-dehors nous ne …

Source : Rilke : huitième élégie : l’Ouvert (« Offene »et « Weltinnenraum »)

Une réflexion au sujet de « Rilke : huitième élégie : l’Ouvert (« Offene »et « Weltinnenraum ») »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s