« Kubla khan » de Coleridge et « Citizen Kane » d’Orson Welles

J’ai déjà démontré dans cet article: que le célèbre et splendide poème de Samuel Taylor Coleridge : “Le dit du vieux marin” (“Rime of the ancient mariner”) s’ins…

Source : « Kubla khan » de Coleridge et « Citizen Kane » d’Orson Welles

Une réflexion au sujet de « « Kubla khan » de Coleridge et « Citizen Kane » d’Orson Welles »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s