Archives quotidiennes :

Mallarmé : prose pour des Esseintes

Mallarmé : prose pour des Esseintes « Hyperbole! de ma mémoire Triomphalement ne sais-tu Te lever, aujourd’hui grimoire Dans un livre de fer vêtu: Car j’installe, par la scie…

Source : Mallarmé : prose pour des Esseintes

Publicités