Mallarmé et l’Ouvert ( ou plutôt le Gouffre, l’Abîme) dans « Brise marine »

Il me semble que le thème qui sous-tend toute l’œuvre, si hermétiquement close, de Stéphane Mallarmé c’est l’Ouvert, soit la dualité entre plan vital (monde) et plan spirituel ( m…

Source : Mallarmé et l’Ouvert ( ou plutôt le Gouffre, l’Abîme) dans « Brise marine »

Une réflexion au sujet de « Mallarmé et l’Ouvert ( ou plutôt le Gouffre, l’Abîme) dans « Brise marine » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s