Le quaternaire dans les travaux de Robert Lutz et Jean François Froger

Robert Lutz est mathématicien et Jean François Froger est exégète :

https://www.yhwh.fr/yhwh-tetragramme

 

C’est leur ouvrage « Structure de la connaissance » qui insiste le mieux sur l’omniprésence du quaternaire , à commencer par les quatre causalités d’Aristote  (par quoi, pourquoi, avec quoi et selon quoi :matérielle, formelle, efficiente et finale) et les quatre lettres du tétragramme  YHVH ( voir lien ci dessus):

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_aristot%C3%A9licienne_de_la_causalit%C3%A9

en musique (timbre, harmonie, rythme et mélodie) , concernant le repérage d’un événement terrestre ( altitude, latitude, longitude et datation) , comme aussi en physique avec les vingt quatre sortes de particules élémentaires: une famille de six leptons associée à trois familles de quarks, et les quatre « interactions » : forte, faible, électromagnétique et gravitationnelle .

 

Lutzet Froger ajoutent deux valeurs de vérité à celles de la logique binaire : oui (vrai) et non (faux)

« Oui et non » et « ni oui ni non »

Il s’agit donc d’une nouvelle épistémologie fondée sur un nouveau modèle logique

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le quaternaire dans les travaux de Robert Lutz et Jean François Froger »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s