L’opposition entre la Relativité de Whitehead (process philosophy) et celle d’Einstein

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

J’ai déjà commenté cet article qui oppose Whitehead et Einstein :

http://www.rehseis.cnrs.fr/IMG/pdf/DESMET_1.pdf

et où Whitehead est caractérisé par, selon les mots d’Isabelle Stengers, par la capacité de résister aux théories qui font taire le sens commun ( et la relativité einsteinienne en est une)

En bon logicien (il a écrit les « Principia mathematica » avec Bertrand Russell) il estime qu’une théorie doit être révisée quand elle nie « ce qui est implicitement et inévitablement présupposé en pratique «  ( ne fût ce que pour continuer de vivre).

Exemple : Einstein nie l’indépendance de l’espace-temps  et son uniformité. Mais Whitehead montre qu’en pratique, résoudre les équations d’Einstein  et mesurer ses prévisions implique cette indépendance et cette uniformité . Donc la théorie doit être abandonnée, et je suis d’accord avec cette argument purement logique sous réserve bien sûr de vérifier que la pratique ( qui permet de vérifier la SR et…

Voir l’article original 262 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s