Géométrodynamique topologique : la TGD de Matti Pitkanen

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/09/10/cette-nouvelle-science-internelle-cherchee-ici-ne-serait-ce-pas-la-tgd-de-matti-pitkanen/

La « topological geometrodynamics » de Matti Pitkanen est très décriée, encore plus que la théorie des cordes, sans doute à t’elle les mêmes ennemis, qui lui reprochent d’être une sorte de branlette mentale mathématique sans possibilité de vérification expérimentale :

Théorie de communication de l’ADN avec l’Univers – Matti Pitkänen

Matti Pitkänen publie ses travaux sur Vixra, anagramme inversé d’Arxiv:

http://vixra.org/author/matti_pitkanen

Il s’agit vraiment d’une « théorie de tout » (theory of everything) qui aborde la vie et la conscience :

http://www.scienceoflife.nl/html/matti_pitkanen.html

Mais ses travaux sont traités de pseudo science:

http://www.rationalskepticism.org/pseudoscience/topological-geometrodynamics-t9195.html

« Based on what I’ve understood and read about Pitkänen indicates he’s made up a mathematically consistent model of the world that unfortunately (given the effort) appears to have a rather tenous, possibly incidental relationship with our observable reality*.

In other words, TGd’s rather much ado about practically nothing.

But I’m not a mathematigian so I accept…

Voir l’article original 51 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s