Chapitre VIII du livre en préparation de Laurent Lafforgue : « symétries, invariants, quotients « 

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

https://tcsc.lakecomoschool.org/files/2018/07/Lafforgue.pdf

Voir aussi

http://preprints.ihes.fr/2016/M/M-16-26.pdf

Dans le cadre des topos, la notion appropriée est celle d’équivalence de catégories

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Équivalence_de_catégories

Un invariant d’un topos est tout objet, propriété, procédé de construction qu’il est possible de définir dans un topos et invariant par équivalence de catégories

il existe une infinité d’invariants des topos.

Un topos est défini comme une catégorie équivalente à  la catégorie des faisceaux d’ensembles sur un site.

un site est défini comme la donnée (C,J) d’une petite catégorie C munie d’une topologie de Grothendieck J

Un préfaisceau sur C est un foncteur contravariant :

C_op  ——————-> Ens catégorie des ensembles

Pour toute C la  catégorie E (C) des préfaisceaux est un topos.

Ens est un topos, comme catégorie des  préfaisceaux sur la catégorie triviale à un seul objet.

La catégorie des ensembles simpliciaux est un topos, comme catégorie des préfaisceaux sur la catégorie simpliciale.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Catégorie_simpliciale

Voir l’article original

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s