Archives mensuelles : février 2020

Robert Aldrich : « En quatrième vitesse » ( Kiss me deadly vf) 1955

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

https://libertyvf.biz/films/streaming/8449-en-quatrieme-vitesse.html

(en cliquant sur uptostream en haut on a la vf, en cliquant sur uqload en dessous on a la vostfr)

Ce que décrit Aldrich dans ce qui ressemble à s’y méprendre à un film noir, ce n’est rien moins que la fin du monde : une réaction nucléaire en chaîne, qui se propage, à partir d’une villa de luxe située au bord de la mer, en Californie , appartenant à un médecin pessimiste sur le devenir de l’humanité, qui connaît bien la mythologie, le Dr Soberin, acoquiné avec des gangsters et un marchand d’art, William Mist , auquel il fournit de puissants somnifères, lui permettant d’échapper aux interrogatoires.

L’ actrice qui joue   Lily Carver, la compagne de Christina Bailey, n’est autre que Gaby Rodgers :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/En_quatrième_vitesse

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Gaby_Rodgers

née en Allemagne, en 1928, de son vrai nom Gabrielle Rosenberg, qui était de la famille d’Edmund Husserl («Rodgers was the…

Voir l’article original 2 534 mots de plus

Théorie des ensembles et théorie des catégories