Géométrodynamique topologique : la TGD de Matti Pitkanen

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/09/10/cette-nouvelle-science-internelle-cherchee-ici-ne-serait-ce-pas-la-tgd-de-matti-pitkanen/

La « topological geometrodynamics » de Matti Pitkanen est très décriée, encore plus que la théorie des cordes, sans doute à t’elle les mêmes ennemis, qui lui reprochent d’être une sorte de branlette mentale mathématique sans possibilité de vérification expérimentale :

Théorie de communication de l’ADN avec l’Univers – Matti Pitkänen

Matti Pitkänen publie ses travaux sur Vixra, anagramme inversé d’Arxiv:

http://vixra.org/author/matti_pitkanen

Il s’agit vraiment d’une « théorie de tout » (theory of everything) qui aborde la vie et la conscience :

http://www.scienceoflife.nl/html/matti_pitkanen.html

Mais ses travaux sont traités de pseudo science:

http://www.rationalskepticism.org/pseudoscience/topological-geometrodynamics-t9195.html

« Based on what I’ve understood and read about Pitkänen indicates he’s made up a mathematically consistent model of the world that unfortunately (given the effort) appears to have a rather tenous, possibly incidental relationship with our observable reality*.

In other words, TGd’s rather much ado about practically nothing.

But I’m not a mathematigian so I accept…

Voir l’article original 51 mots de plus

Publicités

Olivia Caramello : the theory of topos-theoretical bridges- a conceptual introduction

Hans Halvorson : Deep Beauty understanding the quantum world through mathematical innovation

L’opposition entre la Relativité de Whitehead (process philosophy) et celle d’Einstein

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

J’ai déjà commenté cet article qui oppose Whitehead et Einstein :

http://www.rehseis.cnrs.fr/IMG/pdf/DESMET_1.pdf

et où Whitehead est caractérisé par, selon les mots d’Isabelle Stengers, par la capacité de résister aux théories qui font taire le sens commun ( et la relativité einsteinienne en est une)

En bon logicien (il a écrit les « Principia mathematica » avec Bertrand Russell) il estime qu’une théorie doit être révisée quand elle nie « ce qui est implicitement et inévitablement présupposé en pratique «  ( ne fût ce que pour continuer de vivre).

Exemple : Einstein nie l’indépendance de l’espace-temps  et son uniformité. Mais Whitehead montre qu’en pratique, résoudre les équations d’Einstein  et mesurer ses prévisions implique cette indépendance et cette uniformité . Donc la théorie doit être abandonnée, et je suis d’accord avec cette argument purement logique sous réserve bien sûr de vérifier que la pratique ( qui permet de vérifier la SR et…

Voir l’article original 262 mots de plus

Chris Heunen : a topos for algebraic quantum theory