Archives pour la catégorie Science internelle

Badiou : métaphysique du multiple

http://jef-safi.net/spip/spip.php?article231

Publicités

La Parole d’Anaximandre

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/La_Parole_d%27Anaximandre

« D’où les choses prennent naissance (genesis), c’est aussi vers là qu’elles doivent toucher à leur fin (phtorà), selon la nécessité (kata to khreôn) ; car elles doivent expier et être jugées pour leur injustice (adikia), selon l’ordre du temps.« 

« ἐξ ὧν δὲ ἡ γένεσίς ἐστι τοῖς οὖσι͵ καὶ τὴν φθορὰν εἰς ταῦτα γίνεσθαι κατὰ τὸ χρεών
διδόναι γὰρ αὐτὰ δίκην καὶ τίσιν ἀλλήλοις τῆς ἀδικίας κατὰ τὴν τοῦ χρόνου τάξιν. »

Cet unique fragment est très important pour Carlo Rovelli (selon qui Anaximandre est l’initiateur de la pensée scientifique) qui traduit dans « L’ordre du temps »:

« Les choses se transforment l’une dans l’autre selon la nécessité et se rendent justice selon l’ordre du temps »

« Par une exégèse poussée des deux membres de phrase du fragment, Heidegger s’efforce de retrouver le sens archaïque de ce vocabulaire. Marlène Zarader[37] parle à propos du grec ta onta, « de l’expérience grecque de l’étant comme présent ». « Dès le commencement de l’expérience grecque Eonta a une double signification qui dérive de l’essentielle ambiguïté du présent »[38],[N 7]. Vis-à-vis du temps, le présent va prendre en charge , non seulement le « maintenant » mais le passé et le futur qui sont aussi pour les Grecs des « étants », de plus « Heidegger s’efforce de faire entendre que pour les Grecs il n’y a de présent que relativement au dévoilement« 

Mais Carlo Rovelli montre de manière satisfaisante que la Relativité générale déconstruit le Présent , qui n’est qu’une extension illégitime et anthropomorphique de l’expérience humaine sur Terre : le Présent , c’est une sorte de bulle qui englobe tous les étants qui nous sont proches et qui peut être étendue à la planète Terre, mais pas au delà. Donc encore une fois l’ontologie est détruite par la pensée scientifique : l’être doit être remplacé par l’Un , c’est cela le sens du mot mystérieux « justice » : la multiplicité des choses étantes est remplacée par la vision de leur unité, de l’Un.

Les catégories comme Idées mathématiques (« Platonic forms »)

via Les catégories comme Idées mathématiques (« Platonic forms « )

Eva Belmont : simplicial sets and quasicategories

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Ce petit travail :

https://math.mit.edu/~ebelmont/ssets.pdf

Qui a pour titre « Simplicial sets and one notion of ∞-categories « , est cité dans l’article précédent

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/04/01/towards-a-synthetic-theory-of-∞-categories-i/

à propos de la section 5 page 13 du travail de Reuben Stern :

https://scholar.harvard.edu/files/rastern/files/midtermpaper.pdf

Cette notion ou ce modèle des ∞-catégories, c’est la catégorie Qcat des quasicatégories, qui est un ∞-cosmos, un univers d’∞-catégories c’est à dire d’Idées platoniciennes. Les quasicatégories sont des ensembles simpliciaux particuliers, comme les complexes de Kan et les quasicatégories étaient appelées par leurs inventeurs Boardman et Vogt des « complexes de Kan faibles »

Je rappelle que j’ai définitivement pris parti dans le débat « le mathématicien est il un découvreur- explorateur d’un monde intelligible ou spirituel déjà là , ou bien est il un inventeur ? »

C’est l’option de l’inventeur-créateur qui est choisie ici , car sinon l’avis de Léon Brunschvicg, que je partage sans réserves, s’appliquerait et la Science internelle ne pourrait…

Voir l’article original 823 mots de plus

Que pense Allah des mathématiques ?