L’imitation de Jésus Christ (traduction par Pierre Corneille)

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Le III 5 est cité en exergue au chapitre 1 de « Raison et religion » de Brunschvicg :

https://fr.m.wikisource.org/wiki/Imitation_de_Jésus-Christ

« Connois-tu bien l’amour, toi qui parles d’aimer ?
L’amour est un trésor qu’on ne peut estimer :
il n’est rien de plus grand, rien de plus admirable ;
il est seul à soi-même ici-bas comparable ;
il sait rendre légers les plus pesants fardeaux ;
les jours les plus obscurs, il sait les rendre beaux,
et l’inégalité des rencontres fatales
ne trouve point en lui des forces inégales.
Charmé qu’il est partout des beautés de son choix,
quelque charge qu’il porte, il n’en sent point le poids ;
et son attachement au digne objet qu’il aime
donne mille douceurs à l’amertume même.
Cet amour de Jésus est noble et généreux ;
des grandes actions il rend l’homme amoureux,
et les impressions qu’une fois il a faites
toujours de plus en plus…

Voir l’article original 79 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s